espace client icon icon main nav caret FAQ
Je choisis Enercoop

Hor c'hinnig d'an dud prevez

Un energiezh nevez : nevezadus, kevelourel ha lec'hel
  • Ur c'hinnig 100 % nevezadus :
    energiezh dre zour, dre an avel, fotovoltaek ha diwar ar bevdolz
  • Ur pal pourveziñ 100 % dre gevratoù war-eeun digant ar broduerien :
    gant un difrae sevel rouedadoù nes
  • Ur raktres keodedel kemmañ an energiezh en tiriadoù :
    dalc'het gant ar bevezerezed, ar vevezerien, ar c'hevelourezed hag ar gevelourien.
  • Ur servij nes, a fiziañs ha tostik-tost d'hoc'h ezhommoù

Lugit ouzh hor c'hinnig pourveziñ tredan 100% nevezadus ha 100% kevelourel, ha grit traoù fetis evit ur patrom energetek atebek, dilontek ha tost d'an tiriadoù.

Ha c'hwi feurmer-ez pe perc'henn-ez, en ur ranndi pe ur pavilhon, e c'hellit isskridañ d'ar c'hinnig.

N'eo ket graet ho soñj c'hoazh ?

Deuit e darempred ganeomp
  • Aes ha buan

    Isskridit enlinenn e 5 munutenn hepken
  • Hep riskl ebet e vefe troc'het an tredan

    Enercoop a gemer e karg terriñ ho kevrat o ren

Ur priz reizh

Hiziv an deiz, hor c'hinnig pourveziñ tredan d'un tiegezh 3-4 den, hep tommerezh na dour tomm diwar dredan, zo 15% keroc'h well-wazh eget hini hor c'hevezerien. Er pleustr, ma paeit 40€/miz digant ur pourvezer all e paeoc'h ~46€/miz dre vont gant Enercoop.

Setu gwir priz an energiezh a c'heller paeañ reizh ar broduerien gantañ.

  • Produerien

    29 %

  • Taosoù

    31 %

  • Enercoop

    15 %

  • Treuskas ha dasparzhañ

    25 %

Pour une puissance de 6 KVA et une consommation annuelle 3000 KWh

Gant hor priz tredan e vez diskouezet gwirvoud ekonomikel koustoù pourveziñ an energiezhioù nevezadus. Dre se e c'hellomp kinnig ur priz reizh ha mestroniet evit hor produerien ha hor bevezerien kenkoulz.

Concurrence Enercoop Évolution des tarifs de l’énergie 2015 2005 2020
Progression de la part énergie des tarifs reglementés par rapport au tarif Enercoop

Er c'hontrol d'an oberataerien all n'eo ket bet kresket hor priz tredan abaoe m'eo bet krouet Enercoop e 2005. Kavout a ra deomp e vo priz Enercoop a-live gant hini hor c'hevezerien a-benn 2 pe 3 bloaz.

An energiezh naetañ eo hini na vevezomp ket. Hor pal zo ivez skoazellañ ac'hanoc'h da vestroniañ ho pevezerezh energiezh. Harpañ a reomp neuze an difrae négaWatt, ur gwir programm evit digresk beveziñ an energiezh ha gwellaat an efedusted energetek.

Ils témoignent

  • J'ai choisi Enercoop par soucis de cohérence énergétique et de responsabilité. Je refuse de cautionner le monopole nucléaire actuel. J'appelle de mes voeux l'essor des énergies renouvelables et le foisonnement des moyens de production. Pour moi, Enercoop, c'est l'électricité VRAIE

    Aurélien S.
  • « Nous avons choisi Enercoop par conviction, pour que notre consommation énergétique cadre avec nos valeurs et notre vision du futur. Produire et consommer Enercoop est notre façon d'apporter notre pierre à l'édifice de la transition énergétique et ne plus dépendre du nucléaire qui nous condamne à un avenir compromis. »

    A Cornic
  • Passer à Enercoop, c’est comme passer à l’alimentation bio. En achetant bio, j’arrête de polluer les agriculteurs et la planète en éloignant les pesticides. En passant chez Enercoop, j’arrête de mettre en danger les employés travaillant dans le nucléaire et je laisse une planète viable pour les générations futures. J’ai souscrit début 2015, et tout se passe bien : changement de fournisseur, facturation, prélèvement. Par le geste de chacun, nous arriverons à augmenter la part des énergies renouvelables en France. Seul, ce chiffre parlera peut-être à nos gouvernants.

    Anne-Marie M., Montgermont
  • Je souhaitais utiliser une énergie d’origine non-nucléaire mais je ne me voyais pas installer une éolienne et ses batteries de stockage dans mon jardin. Enercoop m’apporte la solution pour utiliser une énergie 100 % renouvelable. Bien sûr il y a un coût supplémentaire que j’estime aujourd’hui à 17/18 %, mais l’effort financier me paraît totalement justifié compte tenu des enjeux (abandon du nucléaire, lutte contre le dérèglement climatique).

    Yvon Cuzon, Saint Urbain 29