espace client icon icon main nav caret FAQ
Je choisis Enercoop

Tri Martolod fête la bière avec Enercoop

Tous les ans, chaque premier vendredi du mois d’août, c’est la journée mondiale de la bière ! Cette année, c’est donc aujourd’hui : le 3 août. Une parfaite occasion pour présenter les brasseries bretonnes alimentées par Enercoop. Armelle, de Tri Martolod à Concarneau (29), a répondu à nos questions !

Quelle est l'histoire du nom de la brasserie ?

Tri martolod en breton signifie trois matelots. Au démarrage, ils étaient quatre et nous sommes près d'un port... La brasserie a trouvé son nom comme ça !

Pouvez-vous nous présenter Tri Martolod ?

Fin 99, la première bière est née ! Aujourd'hui il y a 20 salarié·e·s dont 16 associé·s, nous sommes en SCOP (Société Coopérative et Participative). Dans l'équipe, nous sommes tou·te·s autodidactes, nous faisons tout nous-même : de la fabrication à la distrbution, on fait toute la démarche du producteur aux consommatrices et consommateurs. Tri Martolod a toujours privilégié l'humain et a conservé son indépendance face aux géants du marché.

Quelles sont les particularités de vos bières ?

Tri Martolod fabrique quatre bières classiques, blondes, rousses, brunes, blanches et quatre brassins spéciaux.

Proposez-vous une bière insolite ?

L'explosion des brasseries en Bretagne nous a poussé·e·s à nous démarquer de nos collègues. Nous avons des bières spéciales, même si elles ont toute leur particularité. Parmi celles-ci, il y a notamment la Pira'tri, une bière houblonnée et plus forte en alcool ou encore la Psy-k-tri, une bière qui contient sept sortes de houblon !

Que faites vous des résidus ?

Ils sont donnés aux paysans, les drèches leur servent de complément alimentaire pour le bétail.

Par quels circuits vendez-vous vos bières ?

Nous allons livrer nos clients nous-même, bon nombre sont des bars, des associations, des caves à bière ou spécialisées ou encore les caves à vin. Depuis toujours, nous avons fait le choix de ne pas vendre nos produits dans la grande distribution.

Qui sont vos fournisseurs ?

Les malteries en Bretagne viennent de se lancer donc c'est assez marginal, on se fournit en Belgique et les houblons viennent d'un peu partout !