espace client icon icon main nav caret FAQ
Je choisis Enercoop

La brasserie du Vieux Singe fête la bière avec Enercoop

Tous les ans, chaque premier vendredi du mois d’août, c’est la journée mondiale de la bière ! Cette année, c’est donc aujourd’hui : le 3 août. Une parfaite occasion pour présenter les brasseries bretonnes alimentées par Enercoop. Alexis, de la Brasserie du Vieux Singe à Saint-Jacques-de-la-Lande (35), a répondu à nos questions !

Pourquoi avoir appelé votre brasserie la Brasserie du Vieux Singe ?

Pour créer de la bière, il faut de la folie et de la sagesse. La folie pour la créativité qui est nécessaire pour créer une bière et la sagesse pour l’aspect scientifique, la biochimie : créer une bière, c’est plein de paramètres à maîtriser. La Brasserie du Vieux Singe, c’est le mélange de ces deux mondes qui se rencontrent.

Comment s’est lancée la brasserie ?

Notre projet de brasserie s’inscrit dans une continuité : avec Frédéric, nous avons été brasseurs amateurs pendant sept ans. Il y a un an et demi ou deux, le projet de lancer notre propre brasserie a émergé. La brasserie a ouvert fin 2017 et nos premiers brassins datent de mars 2018 !

La brasserie est une passion pour nous, nous sommes passionnés par le monde de la bière et nous souhaitions créer une entreprise qui nous ressemble : le local, le partage…

Concernant le partage, nous partageons toujours nos recettes, qui sont d’ailleurs sur nos bouteilles, nous n’avons pas la culture du secret, au contraire !

Quelles sont les particularités de vos bières ?

On a découvert la bière en la fabriquant. On a aussi découvert des styles qu’on ne connaissait pas, notamment les bières américaines, le renouveau de la brasserie au Canada, aux États-Unis… On a souhaité importer ces goûts peu connus en France.

Proposez-vous une bière insolite ?

À l’heure actuelle, nous proposons trois types de bière. Parmi elles, nous avons la Stout à la vanille, elle a une mousse épaisse, des bulles fines. Vous y trouverez certainement des notes de café ou de chocolat… On y a aussi ajouté des gousses de vanille de Madagascar !

Comment vous fournissez-vous pour les matières premières ?

Pour le houblon, il est difficile de se fournir localement, notamment en biologique et tous nos produits sont certifiés bio. Nous importons des variétés américaines de houblon car nous souhaitons développer ces gammes de bières avec des goûts exotiques et inhabituels.

Pour tout le reste, le malt, l’orge, les flocons d’avoine… Nous nous fournissons auprès de producteurs en Bretagne.

Que faites-vous des déchets de brasserie, les drèches ?

Nous les donnons à un agriculteur près de la brasserie, ce qui lui permet de nourrir son bétail.

Un jardin participatif les récupère parfois aussi pour leurs expérimentations !

De temps en temps, nous les donnons à un boulanger. Cependant, nous n’avons pas encore le temps de développer complètement cet aspect-là.

Par quels circuits vendez-vous vos bières ?

Notre boutique est ouverte les jeudi et vendredi de 17h à 19h pour la vente directe. Nos bières sont vendues au marché des Lices et dans les magasins Biocoop à Rennes et alentours ainsi que dans des caves.

Nous avons également 50 fûts, qui se promènent dans le département ou la région pour des événements festifs (festivals, événement privé…).

Quelque chose à rajouter ?

Nous inaugurons la brasserie le 15 septembre prochain ! Ambiance décontractée et familiale le jour et concerts le soir.

Nous fournirons également les bières de la brasserie pour les 5 ans d’Enercoop Bretagne le 22 septembre et nous en sommes ravis !

Yec'hed mat !


Vous souhaitez plus d'informations ?
Rendez-vous sur le site internet de la brasserie !

L’abus d’alcool est dangereux pour la santé, à consommer avec modération